Réseaux sociaux

.

bibliothèque de geekLa sociologue Nina Testut, spécialiste des phénomènes de société, s’est penchée sur les réseaux sociaux et a analysé les évolutions en cours. Pour elle, les réseaux sociaux apparaissent comme les laboratoires de nouvelles formes de communautés.

Testut Nina. Facebook : Et moi ! Et moi ! Et moi !. - Hoëbeke, 2009.
.

bibliothèque de geekStéphane Hugon, sociologue, chercheur au CeaQ (centre d’étude sur l’actuel et le quotidien) est aussi responsable du Groupe de Recherche sur la Technologie et le Quotidien et chargé de cours à l’université Paris V. Il s’intéresse notamment à la construction du lien social et des identités dans les environnements en ligne. Il voit par exemple dans les réseaux sociaux un retour de rituels sociaux qui avaient tendance à disparaître (ces lieux virtuels remplacent un peu le bistrot ou les relations de voisinage, voire les réseaux plus discrets ou les sociétés secrètes).

On trouve la liste des publications sur le site Internet du CeaQ :
http://www.ceaq-sorbonne.org/node.php?id=885&elementid=545

.

bibliothèque de geekManuel Castells est souvent présenté comme « Le grand sociologue des réseaux », il est l’auteur du best-seller, La galaxie Internet, dans lequel il affirme d’ailleurs : « qui veut entrer en société aujourd’hui sera nécessairement confronté à la société en réseau« .

Castells Manuel. La Galaxie Internet.Fayard, 2002.
.

bibliothèque de geekGuillaume Latzko-Toth, professeur en communication sociale à l’université du Québec à Trois-Rivières), travaille sur l’articulation entre réseaux techniques et réseaux sociaux et, en particulier, sur l’incidence des pratiques d’Internet sur la constitution des réseaux sociaux, sur les pratiques de sociabilité et sur l’émergence de nouvelles normes sociales.

Latzko-Toth Guillaume. La normalisation des pratiques de chat . L’émergence d’un cadre normatif d’usage de l’ Internet Relay Chat. Publié dans Internet, utopie limitée – Nouvelles régulations, nouvelles solidarités. - Presses de l’Université Laval, 2005, p.197-222.