Sociologie

.

bibliothèque de geekMizuko Ito, sociologue japonaise, chercheur associé à l’Humanities Research Institute (University of California, Irvine), explore dans ses travaux les différentes façons dont les médias numériques changent les relations, les identités et les communautés. Ses propos mettant l’accent sur l’intimité créée par certaines technologies de communication sont fort bien repris dans un article de vulgarisation :

Thompson Clive. Brave new world of digital intimacy. The New York Times, 07.09.08. (disponible en ligne sur : http://www.nytimes.com/2008/09/07/magazine/07awareness-t.html?pagewanted=1&_r=1&ref=magazine)

.

bibliothèque de geekZeynep Tufekci, sociologue, professeur assistant à l’Université du Maryland est passionnée par la façon dont la technologie et la société co-évoluent. Elle travaille actuellement sur les impacts sociaux et culturels des médias sociaux et s’intéresse notamment à la dynamique des communautés, aux questions de la surveillance et du respect de la vie privée, à la transformation des caractéristiques de la sociabilité humaine alors qu’elle est de plus en plus véhiculée par la technologie…

Tufekci Zeynep. Grooming, Gossip, Facebook and Myspace: What Can We Learn About Social Networking Sites from Non-Users. Information. - Communication and Society. Volume 11, Number 4, June 2008 , pp. 544-564(21).

.

bibliothèque de geekSherry Turkle, psychologue au MIT, étudie les liens entre les hommes et leurs gadgets. Elle a écrit entre autres :

Turkle Sherry. The second self : computers and the human spirit. – MIT Press, 2005, 2 éd. révisée.

.

bibliothèque de geekLaurence Allard, maître de conférences en sciences de la communication à l’université Lille 3, s’intéresse à ce qu’elle appelle les  technologies du soi » (MMS, envoi de photos…). Elle participe régulièrement à des colloques, est l’auteur de nombreux articles et a participé à la rédaction de quelques ouvrages.

Allard Laurence. 2.0 ? Culture Numérique, Cultures Expressives. – Médiamorphoses, N° 21, Armand Colin/INA, 2007.

.

bibliothèque de geekChristian Licoppe est professeur de Sociologie des Technologies d’Information et de communication à l’école nationale supérieure des télécommunications, Paris-Tech. En 1998, il a été appelé à diriger le laboratoire de sciences humaines appliquées à l’innovation de service de France Télécom R&D.

Licoppe Christian. L’évolution des cultures numériques : de la mutation du lien social à l’organisation du travail. – FYP, 2009.

Il a produit des articles de recherches avec Béatrice Cahour dans la Revue d’Anthropologie des connaissances.

Béatrice Cahour est chercheuse au CNRS. Télecom Paris-Tech.
Après des formations parallèles en psychologie cognitive, psychologie clinique et linguistique et un doctorat dans l’équipe de psychologie ergonomique de l’INRIA, elle mène ses recherches sur les interactions de travail dans un laboratoire de sociolinguistique (réseau européen COTCOS sur les technologies de coopération). Elle s’intéresse à l’intercompréhension, à la mémoire des interactions, à la conscience et à la subjectivité dans des interactions coopératives de conception ou de service. En 2001, elle intègre l’équipe d’ergonomie de l’IRIT et développe des recherches avec FranceTélécom sur des interactions médiées ; elle s’intéresse actuellement au rôle des émotions des utilisateurs dans des interactions médiées ou homme-machine et aux outillages méthodologiques alliant subjectivité et observables et permettant d’approcher les liens entre émotion et action.

Parmi leurs articles de recherche :
Cahour Béatrice, Licoppe Christian. Étude de l’expérience du sujet pour l’évaluation de nouvelles technologies : l’exemple d’une communication médiée. – Revue d’Anthropologie des connaissances, 2007.