E-Panthéon des pionniers

zola-pantheon-2-d Aux pionniers, la société numérique reconnaissante

Souris2 Liste des nominés

Les  catégories :

1 – Catégorie nouveaux médias, nouveau journalisme

Internet est un media de masse. De plus en plus, les gens passent davantage de temps devant leur ordinateur que devant la télé. Le travail journalistique est complètement transformé par l’information instantanée, l’information mondialisée, et surtout l’information produite et diffusée par presque n’importe qui.


2 – Catégorie nouvelle économie

Le numérique transforme tout ce que l’on connaissait, qu’on le touche ou non, en « 0 » et « 1 », une matière aisément transportable et malléable à volonté. La dématérialisation des biens (et si on osait des services) est un des éléments les plus profondément transformateurs de la révolution numérique. L’économie qui ne cesse de se dématérialiser, découvre et parfois redécouvre de nouveaux modèles de création et de répartition de valeur.


3 - Catégorie lien social

L’un des éléments les plus transformateurs de la révolution numérique réside dans la puissance des réseaux. Quand les réseaux techniques rencontrent, complètent et soutiennent les réseaux sociaux, les communautés, les clubs, existants ou qui aimeraient émerger, le quotidien de nombreuses personnes peut changer. Réenchanter le quotidien y compris dans les lieux et les situations les plus improbables est l’une des conséquences heureuses de la révolution numérique menée par des gens ordinaires pour eux-mêmes.


4 – Catégorie hybridation réel/virtuel

La dématérialisation du monde est une des conséquences majeures de la révolution numérique. Maîtriser cette nouvelle dimension est donc devenue cruciale mais la capacité à recomposer un monde hybride (matériel/immatériel ; réel/virtuel) devient de plus en plus importante elle aussi. Il s’agit tout simplement d’élaborer de nouvelles réalités dans la société numérique. Certains pionniers sont emblématiques (parfois à leur insu) de l’hybridation et de la manipulation de certaines représentations dans la société numérique.


5 - Catégorie défi/reconnaissance

Les réseaux permettent de rapprocher les gens tout autour de la planète (il n’y a presque plus de distance). L’audiovisuel grand public permet à n’importe qui de montrer n’importe quoi (mode d’emploi, technique innovante, tour de main…). Utilisé de la sorte, le site Youtube permet à des chercheurs de montrer à d’autres chercheurs le protocole ou le résultat de telle ou telle expérience. Dans des domaines plus populaires, comme la musique, ces sites de partage de vidéo (réseaux + audiovisuel) permettent de lancer des dynamiques d’émulation à un niveau mondial. Certains pionniers illustrent de telles pratiques de démonstration/émulation/défi.


6 - Catégorie « over limits »

Il est toujours difficile de cerner un phénomène surtout lorsqu’il est vraiment révolutionnaire. La définition d’un phénomène étant beaucoup plus aisée lorsqu’on en connaît les limites, cette connaissance des limites est un élément clé de compréhension. Certains pionniers ont éclairé souvent à leur insu les limites de certains concepts, certaines pratiques…

7 – Catégorie  nouveaux modes d’action politique